Mes dernières chroniques



Couverture Le pouvoir des Lys, tome 2 : MagiqueCouverture Black IceCouverture Divergent / Divergente / Divergence, tome 3 : AllégeanceCouverture Les 100, tome 1Couverture Loin de tout, tome 2 : Près de toiCouverture La Sélection, tome 3 : L'ÉlueCouverture Lux, tome 1 : ObsidienneCouverture Chroniques Lunaires, tome 1 : Cinder

20 janv. 2012

Le cas Jack Spark - Saison 1 : Eté mutant de Victor Dixen

Quatrième de couverture :

Quand Jack Spark, jeune insomniaque de 15 ans, arrive au ranch de Redrock, il ignore que sa vie est sur le point de basculer. Car les méthodes de rééducation de ce camp de vacances dédié aux "cas" difficiles sont effroyables. Mais comment expliquer les étranges mutations que son corps subit après une séance de thérapie ?

Ma note :
 







Ma chronique :

Lorsque j'ai lu la quatrième de couverture et l'avis du journal Le Monde qui parle du Cas Jack Spark comme d'un roman qui "se situe dans le sillage d'Harry Potter et de Twilight" ainsi que la mention "Grand prix de l'Imaginaire 2010 Etonnants voyageurs", je me suis dit... alors là, c'est du lourd ! Mais ils doivent en rajouter un peu...
En réalité, Victor Dixen mérite rééllement toutes ces éloges.

L'histoire développée dans ce premier tome est celle de Jack, jeune adolescent new-yorkais, souffrant d'insomnie répétée et de divers autres problèmes de santé qui lui empoisonnent la vie comme l'impossibilité d'avaler un gramme de sel ou bien son intolérance au soleil. Histoire apparemment banale ? Il n'en est rien. On assiste là à un véritable roman fantastique où réalité et fiction se mêlent peu à peu jusqu'à nous faire douter et s'interroger de mille façons. Car en terme de suspens et d'action, on est servi. L'intrigue s'accélère à partir du moment où Jack est envoyé dans un soit disant camp de vacances pour ados ayant des problèmes comportementaux.
A partir de ce moment, impossible de lâcher le livre car chaque page tournée, chaque chapitre terminé est une torture pour le lecteur qui doit refermer, pour un temps (trop long), son roman. L'auteur a tant à dire, tant à raconter, l'histoire est pleine de rebondissements et il n'y a aucun temps mort en 615 pages. Un bel exploit !

Je ne peux vous dévoiler les quelques évènements passionants qui m'ont fait tour à tour frémir, rire, m'impatienter ou encore lire 140 pages en une seule fois (une première pour moi!) car je ne veux rien dévoiler de l'intrigue pour ne pas vous gâcher le plaisir mais sachez simplement que plus l'histoire avance, plus le mystère et le surnaturel s'invitent pour laisser place à une révélation surprenante.
Qui est rééllement Jack Spark ? Pourquoi est-il différent de ses camarades ? Est-il arrivé à Redrock par hasard ? Toutes les réponses ou presque sont données dans ce tome et Dixen développe d'ores et déjà un univers fascinant et inédit. En effet, il fait preuve de beaucoup d'originalité, je n'ai pas eu l'impression de redécouvrir une intrigue déjà développée ailleurs et les "créatures" apparaissant dans ce tome sont traitées bien différemment des autres romans jeunesse du même genre.

Le talent de Mr Dixen réside aussi dans la qualité d'écriture dont il sait faire preuve (pour un roman jeunesse, ce n'est pas si courant il faut le dire...) et le talent qu'il démontre dans la construction de ses personnages. Malgré les multiples personnalités, chacune se différencie bien des autres et est décrit avec précision.
Jack, quelque fois énervant par son manque de maturité, se rattrape toutefois par toutes les autres facettes de son caractère. Drôle et attentif aux autres, courageux et sensible, il est un héros attachant.
Mais on apprécie aussi forcément Sinead, la jeune kleptomane dont Jack tombe éperdument amoureux à la seconde où il la voit. Personnage au caractère fort aux antipodes de l'héroïne douce et coquette, elle nous éblouit par sa sincérité, sa fragilité masquée et son charisme déroutant. Une véritable amazone !
J'ai aimé deviné puis découvrir les "travers" de chaque pensionnaire du camp de Redrock. Sera t-il mythomane celui-ci ? Ou souffre t-il de TOCS ? A vous de le découvrir...
Josh est sans doute le personnage le plus mystérieux, c'est pourquoi il m'a beaucoup intéressé également. Il cache bien des choses derrière son apparence froide et triste.

Bref, un premier tome qui vaut largement 5 bijoux d'Arwen car ce fut pour moi un vrai coup de coeur. Coup de coeur partagé en plus, grâce à la lecture commune que j'ai pu faire avec lavoixdulivre, mon partenaire de blog, qui a apprécié sa lecture autant que moi.
Je replongerai bien volontiers dans la "saison 2 : Automne traqué" que j'espère dévorer avec autant d'appetit livresque !

Un petit tour vers l'article de lavoixdulivre ? C'est par ici !

6 commentaires:

  1. Tu viens de me donner très envie mais j'ai déjà commencé quelques sagas et je ne voudrais pas en avoir trop. Je vais quand même le rajouter dans ma wish list. Merci pour cette chronique ! ;)

    RépondreSupprimer
  2. Super critique ! :)

    Bien sûr on lira le 2 ensemble ? :D

    RépondreSupprimer
  3. Merci à vous deux !
    Goblin, tu verras que tu craqueras !
    Lavoix, évidemment qu'on poursuivra ensemble. :)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai beaucoup aimé ce premier tome mais j'ai été déçue du suivant que se dirige plus vers de la SF...

    RépondreSupprimer
  5. Je l'ai également dans ma PAL, je suis donc impatiente de le commencer ! Et puis, j'en entend tellement de bien. :)
    Belle critique en tout cas, elle me donne vraiment envie de découvrir l'univers (j'avais aussi lu celle de lavoixdulivre, qui en faisait également les éloges) ! :D

    RépondreSupprimer

Merci pour votre passage, n'oubliez pas de laisser un petit commentaire qui fait toujours plaisir. :)